Sélectionner une page

Programme été 2024

Chantier culturel du tramway lausannois

Juin, Juillet et Août 2024

La galerie 1934, au fond, c’est quoi ?

Lorsque vous vous trouvez devant la galerie 1934 commence un voyage dans le temps. Ce drôle de petit bâtiment jaune a été construit comme poids public en 1934 à proximité directe des voies, du tram et de la route. La fenêtre murée – qui sert désormais de cadre aux expositions – était en fait le guichet du préposé au pesage. A la fermeture du poids, l’édicule ne fut pas détruit mais se transforma en toilettes publiques, fonction qu’il conserve encore à ce jour. C’est en 2021 que fut vernie la toute première exposition, faisant de cet édicule la galerie 1934.

Sous l’impulsion de l’artiste Louis Loup Collet – à l’initiative de ce projet – et avec le soutien de la ville de Renens, les expositions se succédèrent ensuite avec succès : Gneborg, Tom Tirabosco, Eliot Möwes, Mingjun Luo, Luca Helena, Henry Diagne, Serge Sautereau … Puis les travaux de la future ligne de tram condamnèrent progressivement l’accès à la galerie.

Et cette année ?

Pour célébrer la réouverture de la route aux piétons, la galerie 1934 collabore cet été avec le Chantier Culturel du tramway et le blog Arpenter l’Ouest pour vous offrir sa toute première exposition collective, une exposition qui va faire parler… et marcher ! En effet, 5 balades conçues par le géographe du blog Arpenter l’Ouest accompagnent les 5 photographies exposées car pour fêter nos 90 ans, quoi de mieux que d’inaugurer la première exposition collective ?

Ici, c'est limite !

​Pierre Nydegger est photographe, dessinateur et enseignant, il travaille dans l’ancienne usine de chocolat Perrier à Chavannes-près-Renens, au coeur d’un quartier en profonde mutation.

Il réalise ici une image au sténopé de la Tour des Trois Communes. Le sténopé est un appareil photographique élémentaire, une boîte, un film et un trou d’épingle en guise d’objectif. Les images ainsi produites relativisent notre perception du temps et de l’espace et permettent de porter un regard curieusement neuf sur une réalité usée par le quotidien.

Lego City & Monopoly

Prune Simon-Vermot, née en 1987 à La Chaux-de-Fonds, vit et travaille entre La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel.

Diplômée du Master Art Direction photographie de l’ECAL (2011-2013), son travail s’articule principalement autour du média photographique, mais elle développe également en paralèlle des projets d’arts visuels, de musique et de curation.

Elle est aujourd’hui photographe au musée d’ethnographie de Neuchâtel, co-curatrice, avec l’artiste Denis Roueche, de l’espace d’art Palais à Neuchâtel et est active dans divers projets musicaux.

C'est vraiment par là ?

Olivia Schenker est une photographe, vidéaste et graphiste née en Suisse en 1993. Diplômée de l’ECAL en 2018, elle y enseigne aujourd’hui la vidéo. Cofondatrice de Oil Productions, elle travaille aussi en tant que programmatrice cinéma.

Basée entre Lausanne et Paris, Son approche combine à la fois photographie, vidéo, collages et manipulations digitales. Profondément influencée par la science-fiction, la peinture et la photographie de mode des années 90’, son travail orbite autours des questions de genre, d’identité, d’incarnations et de fictions.

Quel sens ?

Installée depuis 17 ans en Suisse, Anne-Laure Lechat exerce le métier de photographe comme freelance, dans diverses domaines car elle n’aime pas l’ennui !

Ses projets personnels se tournent généralement vers une recherche sur le passage de l’homme dans le paysage, qu’il soit urbain ou non. La plupart de ses mandats sont pourtant des portraits (presse, institution), la diversité toujours ! L’artiste a pris beaucoup de plaisir à chercher cette image et vous souhaite de belles découvertes tout au long de ces ballades.

Crayon vert

Ca sent bon la végétation par ici ! Mais où est-on ? Hmm, difficile à voir. Ce petit coin de nature secret se trouve à deux pas de chez l’artiste, à la limite de Prilly ? Après plusieurs voyages au japon, dans des forêts magiques, il s’est mis à admirer aussi nos arbres et nos fleurs et à « voyager » ici. Et vous, à quoi cela vous fait penser ?

Jean-Sébastien Monzani, qui est peintre et photographe, trace ici un parallèle entre la beauté du quotidien, l’appréciation de la nature et l’envie d’ailleurs.

Les balades, comment ça marche ?

Les photographies exposées ont toutes été prises dans les environs de la galerie et pour chaque photo une balade a été imaginée par Nicolas Noël, géographe du blog Arpenter l’Ouest. Ces cinq balades au départ de la galerie la relient aux lieux de prise de vue. Saurez-vous retrouver le point de vue exact des photographes ? L’Ouest lausannois est en pleine mutation, ces endroits existent-ils encore ? Ces balades ne sont pas tracées au plus court mais sont avant tout un prétexte à déambuler en changeant son regard sur la ville.

Durant les trois mois d’exposition, deux balades commentées par Nicolas Noël et/ou Louis Loup Collet sont organisées pour chaque photo. Nous vous remercions de nous faire part de votre présence par mail à contact@galerie1934.ch Les balades sont gratuites et ont lieu par tous les temps. De bonnes chaussures sont vivement conseillées. Compte tenu des temps d’arrêt et de discussion, comptez une heure et demie à deux heures par balade accompagnée. Le retour à la galerie n’est pas compté dans ce temps mais toutes les balades se terminent à proximité d’un arrêt de transports publics.

 

Les liens qui suivent sont les PDF des cartes des 5 balades.

Carte Pierre Nydegger             Carte Anne-Laure Lechat          Carte Jean-Sébastien Monzani           Carte Prune Simon-Vermot          Carte Olivia Schenker

Adresse

Rue de Lausanne 33

1020 Renens VD

horaires

24 h / 24

Tous les jours de la semaine.

Nous  suivre

nous contacter

contact@galerie1934.ch